ITK : Agence de voyage réceptive en Colombie

C’est officiel, après 8 années passées en Equateur, l’agence ITK Voyage installe sa 2ème agence à Bogota, capitale de la Colombie, sous la bienveillance de Laetitia Camara, co-gérante d’ITK Voyage Equateur.

Après 2 ans de réflexion et divers voyages dans toute la Colombie,  Laetitia et Antoine Grouazel – créateur et gérant en Equateur – ont décidé d’ouvrir cette nouvelle destination, afin de proposer des séjours de qualité.

L’agence est belle est bien lancée pour vous confectionner des circuits personnalisés et avec la même authenticité qu’en Equateur.

En effet, ITK voyage Colombie mettra tout son savoir-faire en œuvre pour vous élaborer des circuits sur mesure dans cet attachant pays.

Laetitia

Née à Lyon mais ayant vécu toute sa jeunesse en Franche-Comté, c’est de là qu’elle prendra goût aux bonnes choses culinaires françaises. Ayant un « faible » pour la charcuterie et le vin blanc, Laetitia est également très fière de ses origines vietnamienne et sénégalaise (héritage de ses grands-parents paternels). Après un BTS Tourisme, Laetitia poursuit ses études à l’Université Professionnelle en Loisirs, Environnement, Sport et Tourisme (LEST) de Valence -France- où elle rencontrera Antoine, le gérant d’ITK voyage. Ensemble, ils travailleront au Mozambique dans une agence de voyages réceptive, ce qui les incitera davantage à travailler dans ce domaine. Ils étudieront une dernière année à l’Institut de Management à l’Université de Savoie (IMUS) de Chambéry -France- pour y obtenir leur Master Management du Tourisme. Laetitia viendra alors s’installer en Equateur, afin de travailler tout d’abord pendant 2 ans dans un grand tour opérateur spécialisé dans le marché anglophone puis 2 autres années dans une autre agence de voyages francophone. Et c’est fin 2013 que Laetitia rejoint enfin l’équipe franco-équatorienne, que constitue l’agence de voyages réceptive ITK voyage, afin de mettre à profit ses compétences pour ses voyageurs et leur faire partager toutes les beautés qu’offre ce petit pays si riche.

Désormais, Laetitia est votre spécialiste pour une nouvelle superbe destination: la Colombie. Elle est gérante d’ITK voyage Colombie, basée à Bogota, la capitale. C’est donc par sa disponibilité, sa réactivité et sa gentillesse que Laetitia vous concevra VOTRE programme sur mesure.

Laetitia, quelles sont tes passions ?

Les voyages, la randonnée, la musique, la danse, la lecture et les rencontres. J’aime aussi rire ou plutôt faire rire.

Ce que tu aimes faire durant tes temps libres ?

Si je ne travaille pas, j’essaye de voir mes amis et de profiter avec eux autour par exemple d’un bon repas. J’aime aussi aller nager, courir et danser si une soirée se présente. Mais ce que j’aime surtout c’est partir à la recherche et à la découverte d’endroits encore méconnus qu’offre mon actuel pays d’adoption.

Quelle région de Colombie te plait le plus ?

Incontestablement la région côte Caraïbe !

Mon gros coup de cœur est pour le désert de Guajira. C’est toute une aventure de partir au milieu « de nulle part », d’avoir l’impression de glisser, de surfer en 4×4, sur les grandes étendues de sable. C’est ici que mon esprit vogue au travers de toutes les couleurs qu’offre cette magnifique nature : du jaune, du pourpre, du bleu-turquoise, du vert,… représentant les dunes de sable, la roche, la mer des Caraïbes, les cactus,….

J’ai aussi un réel attachement envers la communauté Wayuu où j’ai d’ailleurs un projet de parrainage avec la chef des Wayuu qui a une fondation avec les enfants du village de Cabo de la Vela.

Et mon second penchant porte pour la Sierra Nevada, qui montre ses pics enneigés très tôt le matin, lorsque le temps est dégagé. Ce lieu est un incroyable kaleidoscope de paysages ! 

Avec la forêt tropicale humide on a l’impression d’être en Amazonie, on peut notamment observer ou plutôt entendre les singes hurleurs ! Avec ces splendides plages de sable blanc parsemées de palmiers, l’eau translucide et les rivières qui se jettent dans la mer des Caraïbes…

Une autre rencontre qui me marque également même s’il est plus difficile d’approcher cette communauté indigène, ce sont les Koguis, si « purs » avec leurs habits traditionnels, tous de blanc vêtu, et qui gardent réellement leurs tradition et culture.